LE DOMAINE

« La belle histoire des GUIGAL reflète la gloire des vins de Côte-Rôtie. Trois générations sur une terre vieille de 24 siècles. »

Le Domaine Guigal fut fondé en 1946 par Etienne Guigal à Ampuis, petit village antique et berceau de l'appellation Côte-Rôtie. Il abrite un vignoble unique où la vigne et le vin sont célébrés depuis 2400 ans. Arrivé en 1924 à l'âge de 14 ans, le fondateur a vinifié 67 récoltes à Côte-Rôtie et participa au début de sa carrière au développement des Etablissements Vidal-Fleury.

En 1961, bien que très jeune, Marcel Guigal pris la direction de la Maison aux côtés de son père frappé brutalement de cécité totale. Il est rejoint en 1973 par son épouse Bernadette et travaillent ensemble à l'épanouissement de l'entreprise familiale. En 1975, naquît leur fils Philippe, aujourd'hui œnologue de la maison. Accompagné de son épouse Eve, il représente la troisième génération et poursuit l'œuvre familiale au service des Grands Vins de la Vallée du Rhône.

Depuis 1946, travail et persévérance ont porté leurs fruits et certaines étapes en attestent, notamment le rachat des Etablissements Vidal-Fleury au milieu des années 80, qui conservent toujours une entière autonomie commerciale et technique.

Dix ans plus tard, l'année 1995 fut marquée par l'acquisition du célèbre Château d'Ampuis, haut-lieu historique et œnologique dont la longue histoire est directement liée à l'Appellation Côte-Rôtie. Ancienne maison forte du XIIème siècle embellie en Château d'agrément Renaissance au XVIème siècle, il est situé dans un écrin de vignes et bordé par le fleuve Roi : le Rhône.

Le Château d'Ampuis est devenu le siège social de la Maison Guigal tandis que les bureaux et caves sont restés dans l'antique petit village d'Ampuis.

En 2001, le domaine Guigal s'est vu embelli par la reprise de l'Ancien Domaine Jean-Louis GRIPPAT à Saint-Joseph et Hermitage ainsi que l'Ancien Domaine de VALLOUIT en Côte-Rôtie, Hermitage, Saint-Joseph et Crozes-Hermitage.
Le Domaine GUIGAL vinifie et élève dans ses caves à Ampuis les Appellations septentrionales de la Vallée du Rhône. L'élevage des grandes appellations méridionales Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Tavel et Côtes-du-Rhône est également assuré dans ces mêmes caves.

La famille Guigal s'est portée acquéreur en 2006 du Domaine de Bonserine et l'épaule dans son développement qui reste indépendant de celui du Domaine Guigal.

Nous ne sommes pas si loin des premiers mètres carrés du petit caveau où s'activait Etienne Guigal, mais c'est à présent dans trois hectares de caves et de galeries que foisonnent tonneaux, foudres et cuves. L'histoire et l'âme de la famille Guigal sont bien présentes en ces lieux qui abritent discrètement des vins d'exception.

Le Château d'Ampuis tel que l'on peut le voir aujourd'hui est une ancienne maison forte des XIIème et XVIème siècles situé dans un écrin de vignes et bordé par le Rhône.

Ce site privilégié abrita des populations dès le paléolithique mais c'est surtout à l'époque romaine que cet emplacement fut le théâtre de constructions élaborées et regroupées sous le nom de Villa d'Ampuicius.

Après ses origines au XIIème Siècle puis sa première rénovation par Pierre d'AMPUY au début du XIVème siècle, c'est la célèbre famille de MAUGIRON qui donna ses lettres de noblesse au Château d'Ampuis. La Bâtisse resta dans cette famille de 1512 à 1755 accueillant au fil des siècles plusieurs Rois de France. Ce sont ensuite les familles HARENC de la CONDAMINE puis CIBEINS qui lui permirent d'aborder l'aube du XXème Siècle dans un état de conservation satisfaisant.
Malheureusement, au cours du XXème Siècle, cette belle bâtisse fut sérieusement négligée et ne reçue pas l'attention nécessaire à sa bonne conservation.

Acquis par la Famille GUIGAL en 1995, le Château d'Ampuis a fait l'objet, dès son rachat, d'une inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Dès l'ores, un programme de restauration colossal fut mis en œuvre afin de redonner à cet édifice son prestige d'antan.

Ce chantier a duré près de 11 ans, dont une période avec plus de 100 personnes pendant près de 5 ans. Il fut conduit sous la direction de Monsieur Jean-Gabriel MORTAMET, Architecte en Chef des Monuments Historiques et permis une restauration importante et de qualité.

Ce joyau de la Renaissance revit aujourd'hui à travers le vignoble de Côte-Rôtie, son prestigieux passé et son futur souriant.

« Sa joie était de faire partager au plus grand nombre, l'émotion et les plaisirs de la dégustation »

Philippe, rappelle-toi ton Grand-Père qui à vinifié avec passion 67 récoltes. Chaque jour, il descendait à la cave, et toi, enfant, tu aimais tant le suivre en tenant sa pipette et son verre. Il faisait lentement le tour des fûts et des casiers en caressant du regard ces flacons qui triomphent de tous les démons, de la tristesse, de l'ennui et du temps.

Sa joie était de faire partager, au plus grand nombre, l'émotion et les plaisirs de la dégustation. Ton merveilleux Grand-Père souriait à toutes ces bouteilles et tu pensais : comme il aime sa cave. Hé non mon fils, c'était nous qu'il aimait, car ces vins rares, élaborés pour qu'ils atteignent une robuste vieillesse, il savait bien, le Cher Homme, qu'il ne les boirait pas.

E.GUIGAL S.A.S. - CHÂTEAU D'AMPUIS - F69420 AMPUIS - Téléphone : +33(0)4.74.56.10.22 - Mentions légales - Version mobile
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération